Blog

Comment réussir du premier coup la partie 1 du CIA

Le chemin pour devenir un CIA comporte plusieurs obstacles importants, dont l’un est l’examen CIA partie 1. Au même titre que les autres parties de l’examen CIA, vous devez réussir la première partie dans les trois ans suivant votre entrée dans le programme CIA. Et afin de remplir toutes les autres exigences du CIA pendant cette période également, il est important de passer la partie 1 dès que possible. Plus vous prendrez du temps à réussir la première partie, plus les frais d’examen CIA vous reviendront chers. Donc, pour accroître vos chances de succès et éviter d’échouer à une partie de l’examen CIA, utilisez notre cours de revision qui contient le programme, la difficulté et les informations sur la stratégie d’étude afin de découvrir comment réussir la partie 1 de l’examen CIA du premier coup.

Table des matières

– Obtenir le bon Cours de révision de la première partie de l’examen CIA

– Maitriser les bases du CIA – Partie 1

– Découvrir les difficultés de la première partie de l’examen CIA

– Apprendre pourquoi les gens échouent à l’examen CIA, partie 1

– Suivre ces étapes pour réussir du premier coup la partie 1 du CIA

– Obtenir plus d’informations sur la manière de passer la partie 1 du CIA dès votre premier essai

Obtenir le bon cours de prépapration à l’examen CIA première partie

Si vous voulez vraiment réussir la partie 1 du CIA dès votre première tentative, vous devez vous inscrire et suivre immédiatement un cours de révision au CIA. Si vous ne le faites pas, la réussite de cette partie de l’examen vous demandera tellement plus de temps, d’argent et d’efforts qu’elle risque de vous épuiser. Un cours de révision est un investissement initial important, mais il vous permet d’obtenir plus rapidement la certification CIA que vous l’aurez obtenu autrement.

L’achat d’un cours de révision de la partie 1 vous procurera les avantages suivants:

1.            Couverture complète et explications utiles sur le contenu de l’examen

2.            Ressources pour approfondir vos connaissances et développer vos compétences

3.            Plusieurs niveaux de soutien en matière d’examen et d’audit pour vous permettre de rester sur la bonne voie

Avec un cours de preparation à l’examen CIA, vous obtenez tout ce dont vous avez besoin pour vous préparer à la réussite de ce premier examen CIA. Vous êtes prêt à réussir lorsque vous acquérez votre matériel d’étude notamment l’accès à une plateforme en ligne, des manuels, une banque de tests, un planificateur d’études, un logiciel de suivi des performances, et plus encore.

Et bien que les examens CIA offre de nombreuses options de cours, il est facile de trouver celui qui vous convient avec les conseils nécéssaires. Tout d’abord, identifiez tous les programmes de preparation à l’examen CIA les plus populaires. Ou, tout simplement, contactez-nous pour obtenir une recommandation personnalisée. Ensuite, lorsque vous savez quel cours vous convient, utilisez nos réductions sur le Kit CIA Learning System en tant que Partenaires pour économiser beaucoup d’argent sur votre achat.

Alors, lancez vous et commandez votre Kit CIA Learning System dès aujourd’jui auprès de IPE. Ce matériel de l’IIA est largement utilisé. De plus, c’est l’une de vos meilleures options car IPE vous offre en plus des dizaines d’heures de cours en vidéo, des milliers de questions d’examen portant sur toutes les parties du CIA et de multiples formes de soutien aux candidats. Vous y aurez également accès pendant 2 ans, alors n’oubliez pas de passer votre commande pour le CIA Partie 1 ou le Kit Complet

Maitriser les bases de la première partie du CIA

L’Institut des auditeurs internes (IIA) appelle la partie 1 du CIA “Essentials of Internal Auditing”. Par conséquent, cette partie de l’examen se concentre sur les aspects les plus critiques de l’audit interne et s’aligne bien avec le cadre international des pratiques professionnelles (IPPF) de l’IIA. La partie 1 du CIA teste également les capacités des candidats par rapport aux Normes internationales pour la pratique professionnelle de l’audit interne.

Vous pouvez voir les domaines de contenu, les sous-sujets et les pourcentages de couverture de cette partie de l’examen dans le programme de l’examen CIA Partie 1 décrit sur notre site.

Programme de l’examen CIA partie 1

1.            Fondements de l’audit interne (15 %)

2.            Indépendance et objectivité (15%)

3.            Compétences et conscience professionnelle (18%)

4.            Programme d’assurance et d’amélioration qualité (7 %)

5.            Gouvernance, gestion des risques et contrôle (35 %)

6.            Risques de fraude (10%)

Ce programme décrit la première partie mais n’entre pas dans le détail des sujets. Cependant, vous devrez en savoir le plus possible sur tous les sujets de ces domaines de contenu, alors utilisez ces conseils pour acquérir ces connaissances :

Stratégies d’étude de la partie 1 du CIA

Fondements de l’audit interne

Il représente 15% de la partie 1 du CIA. Autrement dit, 15% des questions à l’examen porte sur les principes de base qui sous-tendent le métier d’audit interne. Il est donc utile de disposer d’une large base de connaissances sur la fonction et les principes fondamentaux du métier d’auditeur interne.

Indépendance et objectivité

Il représente également 15 % de la partie 1. L’indépendance et l’objectivité font toutes deux partie intégrante du processus d’audit interne. Par conséquent, il est essentiel de comprendre comment maintenir l’objectivité dans différents scénarios pour réussir dans cette section.

Compétence et conscience professionnelle

Jusqu’à 18% de l’examen. Les questions dans ce domaine concernent la méthodologie et les meilleures pratiques de l’audit interne. Par conséquent, passez en revue ces deux notions pour vous préparer efficacement aux questions.

Programme d’assurance et d’amélioration qualité (7 %)

En raison du faible pourcentage de questions sur ce sujet, vous voudrez peut-être vous concentrer d’abord sur d’autres domaines si vous disposez de peu de temps pour étudier. Cependant, les questions de ce domaine seront centrées sur les principes de base de l’assurance qualité ainsi que sur les processus d’amélioration des activités d’audit interne.

Gouvernance, gestion des risques et contrôle (35%)

Contrairement à la section sur l’assurance qualité, la partie 1 consacre le plus grand nombre de questions à cette section, vous ne devez donc pas lésiner sur vos études ou paresser ici. L’une des plus grandes fonctions d’un auditeur interne est de veiller au respect des normes, tant dans l’entreprise que dans la fonction. C’est pourquoi une compréhension approfondie de l’application des normes et des réglementations en vigueur sera essentielle pour réussir la partie 1 du CIA.

Risques de fraude (10%)

Cette section de la partie 1 comporte moins de questions que la plupart des autres sujets, mais là encore, vous ne pouvez pas vous donner le luxe de l’ignorer. Etant donné que l’identification et le traitement des fraudes est l’un des rôles les plus importants qu’un auditeur interne peut jouer au sein d’une entreprise, vous devez vous assurer d’avoir étudié ce sujet profondemment avant de passer l’examen.

Chaque partie de l’examen CIA, y compris la partie 1, contient des questions à choix multiples (QCM). C’est le seul type de question à l’examen. Toutefois, la partie 1 de l’examen CIA comporte le plus grand nombre de QCM : 125. Les parties 2 et 3 n’ont que 100 QCM chacune. Par conséquent, cette partie de l’examen vous donne également le temps total d’examen le plus élevé : 2 ½ heures (150 minutes). Répondre à chaque question de l’examen augmente vos chances de réussite, et pour ce faire, vous ne devez pas consacrer plus de 1,2 minute à chaque question.

Mais même si la partie 1 est la plus longue du programme CIA, vous devez obtenir la même note pour la réussir : 600. Dans le processus de notation, l’IIA place toutes les notes de l’examen CIA sur une échelle de 250 à 750.

Découvrir la difficulté de la première partie de l’examen CIA

Etant donné que la première partie de l’examen porte sur les bases de l’audit interne, vous constaterez que le fait d’avoir une expérience de l’audit interne peut vous aider à réussir cette partie de l’examen ainsi que la deuxième partie.

L’expérience de l’audit interne vous donne un avantage dans la partie 1 car vous avez surement utilisé au moins une partie des informations de cet examen dans le cadre de votre travail. Dans ce cas, vous trouverez peut-être que la partie 1 est la partie la plus facile de l’examen pour cette raison.

Cependant, vous ne devez en aucun cas la sous estimer, car elle exige une grande familiarité avec les méthodologies normalisées de l’IIA. Comme vous n’êtes probablement pas en contact avec toutes ces méthodes au quotidien, vous devrez les maitriser avant de composer.

De plus, si votre travail vous a appris davantage sur l’audit interne que les normes de l’IIA, vous devrez certainement confirmer que vos méthodes sont conformes à celles de l’IIA. Bien entendu, si ce n’est pas le cas, vous devrez apprendre les méthodes de l’IIA.

Et, si vous n’avez jamais exercé en tant qu’auditeur interne, vous devez vous préparer à consacrer encore plus de temps à la préparation de la première partie, car une grande partie du contenu peut être nouvelle pour vous.

Enfin, le fait que la partie 1 comporte plus de domaines de contenu et plus de QCM que les autres parties de l’examen peut vous obliger également à prolonger votre temps d’étude. Mais heureusement, les sujets de la partie 1 sont clairs, équilibrés et uniformes, de sorte que leur nombre devrait constituer un défi plus important que leur nature.

Taux de réussite à l’examen CIA, niveaux cognitifs et temps d’étude de la partie 1

Bien que l’IIA ne publie pas les taux de réussite pour chaque partie de l’examen CIA, le taux global de réussite à l’examen CIA prouve tout de même que chaque partie de l’examen CIA est assez difficile en restant en dessous de 50%. En outre, le taux de réussite actuel de l’examen CIA, qui est de 43 %, est inférieur aux taux de réussite de l’examen CPA et de l’examen CMA. Par conséquent, nous pouvons supposer qu’aucune partie de l’examen CIA n’est facile.

La profondeur des connaissances que l’IIA attend de vous pour la première partie de l’examen CIA est un autre indice sur la difficulté de cette partie de l’examen. Lorsque l’IIA a modifié la dernière fois l’examen CIA, il a précisé les niveaux cognitifs auxquels la partie 1 teste les candidats. L’examen CIA évalue les connaissances des candidats sur chaque sujet à l’un des deux niveaux cognitifs ci dessous :

– Niveau de base : Les candidats récupèrent les connaissances pertinentes de leur mémoire et/ou démontrent une compréhension de base des concepts ou des processus.

– Niveau de compétence : Les candidats appliquent des concepts, des processus ou des procédures ; analysent, évaluent et portent des jugements sur la base de critères ; et/ou rassemblent des éléments ou du matériel pour formuler des conclusions et des recommandations.

Pour la partie 1, les candidats doivent avoir un niveau de connaissance compétent pour 16 sujets et seulement un niveau de connaissance de base pour 14 sujets. Vous devez donc avoir une compréhension approfondie de la plupart du contenu de la partie 1.

Cependant, la bonne nouvelle concernant la difficulté de la partie 1 de l’examen CIA est que vous n’avez pas besoin de passer autant de temps à étudier pour cette partie de l’examen que pour les autres parties de l’examen.

Heures d’étude pour l’examen CIA

Partie de l’examen                                    Nombre minimum                             Numéro de sécurité

Partie 1                                                            30-40 heures                                        55-65 heures

Partie 2                                                            30-40 heures                                        60-70 heures

Partie 3                                                             40-50 heures                                        85-95 heures

La partie 1 englobe le plus grand nombre de domaines de contenu, possède le plus grand nombre de QCM et dure le plus longtemps, mais le contenu est si fondamental que la plupart des candidats au CIA n’ont pas besoin de passer plus de 65 heures à l’étudier pour le préparer. Étant donné que la préparation de la partie 3 prend presque deux fois plus de temps, le temps d’étude abrégé de la partie 1 est un grand soulagement !

Découvrez pourquoi les gens échouent à l’examen CIA, partie 1

En raison de l’accent mis sur l’audit interne, l’examen CIA est assez différent de tout autre examen de certification professionnelle. Cependant, les raisons pour lesquelles les gens échouent à la première partie de l’examen CIA ne sont pas si uniques dans l’histoire des examens.

Temps de préparation insuffisant

Supposer qu’ils puissent terminer la preparation plus vite qu’ils ne le peuvent réellement est un problème qui tourmente les candidats aux examens depuis des années, et les candidats au CIA ne font pas exception. Les gens sous-estiment souvent le temps qu’il leur faut pour se préparer aux parties de l’examen CIA, et ce faisant, ils s’exposent à un échec.

Je viens de dire que le contenu de la première partie de l’examen CIA ne va pas bien au-delà des bases de l’audit interne que vous avez probablement utilisées dans votre travail depuis le premier jour. Toutefois, cela ne signifie pas que la préparation de la partie 1 nécessite peu de temps ou d’efforts.

Ce processus exige tout de même beaucoup des deux. Il se peut que vous deviez consacrer le maximum de temps recommandé à l’étude de la première partie, ou même que vous deviez étudier plus longtemps. Mais même si vous n’avez pas besoin d’étudier plus de 30 à 40 heures, vous devez adapter votre emploi du temps pour consacrer au moins autant de temps à l’étude avant la date de votre examen.

Pour vous donner les meilleures chances de réussir la première fois, vous devez terminer votre cours de preparation à l’examen CIA avant de vous présenter à l’examen. Vous devez donc vous donner suffisamment de temps pour y parvenir. Ne lésinez pas sur vos études, sinon vous risquez d’échouer inutilement.

Effort insuffisant

La certification d’auditeur interne certifié est prestigieuse. Par conséquent, ce n’est pas n’importe qui qui peut la détenir. L’IIA entend préserver l’honneur du CIA en utilisant l’examen pour éliminer les candidats non qualifiés. Par conséquent, pour obtenir le titre de CIA, vous devez prouver que vous avez les qualités requises pour le poste de CIA en passant 3 examens rigoureux. Et l’examen CIA vous demande de faire preuve de beaucoup de connaissances et de compétences en matière d’audit interne. Donc, se préparer à le passer est un test rigoureux de vos capacités.

Vous devez vous assurer que vous avez bien compris tout le contenu de la première partie avant de passer l’examen. Même si vous utilisez constamment ces informations au travail, vous devez vous assurer que vos connaissances en matière d’audit interne sont conformes au CRIPP et aux normes internationales de l’IIA. Si vous ne connaissez pas très bien ces principes exacts de l’audit, vous ne réussirez pas la partie 1, quelle que soit votre expérience professionnelle.

Alors, ne vous arrêtez pas d’étudier juste parceque vous avez lu vos manuels de cours et que les mots vous sont familiers. Concentrez-vous plutôt sur les points abordés dans le livre. Ensuite, prenez les mesures nécessaires pour graver l’information dans votre esprit. Vous n’aurez alors aucune raison d’échouer à la première partie.

L’apprentissage actif pendant vos sessions d’étude peut vous obliger à prendre des notes, à surligner du texte, à créer vos propres fiches d’examen CIA et à interagir avec l’examen et les experts IPE auxquels votre cours vous donne accès. Mais tout ce travail supplémentaire en vaut la peine, car il augmente considérablement vos chances de réussir la partie 1 du CIA dès votre première tentative.

Matériel de préparation d’examen inadapté à votre style d’apprentissage

Si vous échouez à une partie de l’examen CIA, le coupable peut être votre cours de révision. Cependant, vous ne pouvez en être certain tant que vous n’avez pas évalué de manière approfondie vos habitudes d’étude. Vous devez vous demander si vous

– avez étudié pendant un nombre d’heures suffisant,

– avez fait de votre mieux à chaque session d’étude,

– avez traité autant d’exercices et de questions pratiques que possible,

– avez lu toutes les explications des réponses, et

– vous êtes concentré sur le renforcement de vos points faibles.

Pouvez-vous honnêtement dire que vous avez pris chacune de ces mesures ? Si c’est le cas, vous avez probablement raison de conclure que votre cours ne correspond pas à votre style d’apprentissage. Ou, tout simplement, qu’il n’est pas à la hauteur de la tâche qui consiste à vous préparer adéquatement. Dans ce cas, vous devriez donc acheter un supplément de cours ou un cours entièrement nouveau.

Et pour éviter de vous retrouver dans cette situation, vous devriez explorer les options de préparation aux examens en lisant nos analyses sur les cours de revision au CIA, en explorant les essais gratuits et en obtenant une recommandation personnalisée si nécessaire.

Suivez les étapes suivantes pour réussir la première partie de l’examen de la CIA

Pour réussir la première partie, il ne suffit guère d’ajouter quelques éléments à votre liste de choses à faire pour l’examen notamment “Apprendre les bases de l’examen, ses difficultés et ses pièges”. Vous devez pratiquement intégrer ces étapes dans votre tactique d’étude du CIA pour avoir toutes les chances de réussir l’examen.

1. Concentrez-vous sur vos objectifs à long terme.

Les avantages de la certification CIA vous ont peut-être séduit et convaincu d’entamer le processus, mais maintenant que vous comprenez qu’il faut passer des centaines d’heures à étudier, votre motivation diminue. Ces sentiments sont compréhensibles, mais vous ne pouvez pas les laisser vous submerger.

Si vous voulez profiter de tous les avantages qu’offre le CIA pour vous aider à améliorer votre vie, vous devez maintenir votre détermination face à une tâche aussi ardue que la réussite de l’examen CIA.

Pour ce faire, il vous faudra donc vous abstenir de profiter de certains plaisirs inutiles pendant un certain temps. Pour avoir le privilège de réussir la première partie de l’examen CIA, vous devez être suffisamment responsable pour éteindre la télévision, quitter les sites de médias sociaux et allumer votre téléphone en silence pendant quelques heures seulement chaque jour. Vous devrez peut-être aussi décliner une invitation à un événement ou à une réunion de temps en temps.

Ces sacrifices sont douloureux, mais ils sont essentiels pour atteindre les objectifs qui ont un plus grand impact sur votre vie. Ces aspirations comprennent des promotions, des augmentations, de meilleures possibilités de carrière, etc.

Alors, concentrez-vous sur l’essentiel et respectez votre calendrier d’études pour passer l’examen CIA. Et ne laissez pas les distractions et les amusements fugaces vous distraire de vos études.

2. 2. Préparez-vous à revenir à l’essentiel.

Comme je l’ai mentionné, la première partie traite des bases de l’audit interne et est donc relativement simple. Il se peut donc que vous connaissiez déjà par cœur une grande partie de ces informations.

Et pourtant, vous ne le savez peut-être pas. Votre expérience n’englobe peut-être pas tous les sujets. Ou encore, l’approche de votre entreprise en matière d’audit interne peut ne pas correspondre parfaitement aux lignes directrices de l’IIA. En outre, il se peut que vous ayiez tellement pratiqué le métier pendant si longtemps que vous soyez un peu rouillé et moins apte à changer de perception sur l’audit interne.

Pour toutes ces raisons et peut-être plus encore, vous devriez être prêt à revoir les sujets que vous comprenez déjà. De cette façon, vous serez certain de savoir exactement ce que l’IIA veut que vous sachiez pour réussir la première partie.

3. Prenez vos propres notes.

Pour réussir la partie 1 dès la première tentative, vous ne pouvez pas considerer que votre cours seul vous aidera. Au contraire, comme nous l’avons dit, vous devez faire un réel effort d’apprentissage.

Et, pour certains apprenants aux aptitudes lingustiques, kinesthésiques, solitaires ou logiques, cet effort doit passer par la rédaction de vos propres notes. Vous pouvez le faire soit dans un nouveau cahier, soit dans les marges de votre manuel (ou les deux).

Bien que cette étape soit laborieuse, elle est aussi suffisamment avantageuse pour en valoir la peine. De nombreuses recherches confirment que la prise de notes implique vos différents sens dans l’apprentissage. Par conséquent, cela permet à des personnes ayant des styles d’apprentissage différents de progresser avec succès dans le matériel d’examen. La prise de notes oblige également votre cerveau à traiter officiellement les informations auquelles vous êtes exposées. Mettre quelque chose dans vos propres mots est une bonne démonstration de votre compréhension. Enfin, le fait d’avoir vos propres notes vous donne une ressource supplémentaire à utiliser en cours de route pour préparer votre examen final.

Par conséquent, même si la majeure partie de votre cours se fera en ligne, vous avez maintenant de nombreuses raisons de créer du matériel d’étude à l’ancienne. Ces notes aideront votre cerveau à remplir l’une de ses fonctions les plus essentielles.

4. Préparez-vous à répondre à des questions délicates avec des connaissances approfondies.

Bien que certaines questions de l’examen CIA partie 1 soient directes, il se peut que vous rencontriez plusieurs questions plus conceptuelles. Et à moins que vous ne maîtrisiez parfaitement chaque terme clé et chaque définition de la partie 1, ces questions risquent de vous faire trébucher.

Les candidats à l’examen CIA nous disent souvent qu’ils ont pu éliminer immédiatement 1 ou 2 des possibilités de réponse aux questions de l’examen CIA. Mais ensuite, ils se sont retrouvés avec d’autres choix de réponse qui semblaient tout aussi corrects. Par conséquent, le choix de la bonne réponse était une véritable lutte.

Mais vous pouvez vous donner une chance de vaincre toutes les questions de la partie 1 de l’examen CIA qui visent à vous contrecarrer en vous assurant que vous comprenez bien le contenu de l’examen. Pour ce faire, vous devez répondre à de nombreuses questions pratiques ou exercices. Mais, la lecture des explications de réponses est tout aussi importante aussi bien pour les bonnes que pour les mauvaises réponses. Vous pouvez accidentellement utiliser un mauvais raisonnement pour obtenir la bonne réponse. Ainsi, la lecture des explications des réponses vous aide à garantir que vous avez suivi le bon cheminement de pensée pour arriver à votre conclusion.

La lecture des explications des réponses peut augmenter la durée de certaines de vos sessions d’étude. Mais elle vous permet également de dépasser une compréhension superficielle des concepts. Et à mesure que vous approfondissez votre compréhension, vous perfectionnez également votre intuition. Vous aurez besoin de cette intuition pour voir à travers les options de réponses distrayantes et choisir la meilleure réponse aux questions problématiques de l’examen CIA.

5. Définissez la meilleure stratégie pour répondre aux QCM.

N’oubliez pas que pour réussir une partie de l’examen CIA, vous ne devez maîtriser qu’un seul type de question : QCM. Et même si vous connaissez déjà assez bien les QCM, les QCM de l’examen CIA sont dans une catégorie à part. C’est pourquoi vous devez avoir un plan de match bien conçu pour les battre.

Notre meilleure stratégie pour répondre aux QCM du CIA consiste à prendre plusieurs mesures.

Première étape

Tout d’abord, vous devez prévoir de répondre à chaque question de l’examen CIA car l’IIA ne vous pénalise pas si vous vous trompez dans une question. Ainsi, même si vous choisissez de deviner, vous avez toujours une chance de gagner des points. Pour éviter de laisser une question sans réponse, vous devez gérer votre temps. Ensuite, vous devez lire tous les choix de réponse avant de choisir une réponse. Enfin, si nécessaire, faites une supposition éclairée.

Deuxième étape

La prochaine étape de notre stratégie de QCM du CIA consiste à éviter les distracteurs (choix de mauvaises réponses imitant la bonne réponse). Vous pouvez éviter avec succès d’être distrait en anticipant la bonne réponse avant de lire les choix de réponse. Ensuite, vous devez vous concentrer sur la recherche des options de réponse pertinentes. Vous devez également éliminer toute option partiellement vraie, détecter les affirmations absolues et les doubles négations, et discréditer les réponses bizarres.

Étape 3

Pour franchir la troisième étape qui consiste à augmenter vos chances de choisir la meilleure réponse, vous devez rechercher des indices grammaticaux. Gardez également à l’œil la réponse qui contient le plus d’informations. Pour plus d’assurance, vous pouvez même transformer chaque option de réponse en une question vraie ou fausse.

Étape 4

La dernière étape de notre stratégie de domination des QCM du CIA consiste à développer des instincts fiables concernant les questions de l’examen CIA. Il s’agit ici d’apprendre à résister à la tentation de suranalyser vos options. Cependant, vous devrez également savoir quand vous remettre en question. Je dis cela parce que vous avez en fait de bonnes chances de changer votre réponse et de ne pas faire confiance à vos premières impressions. Si un choix de réponse ne vous semble pas correct, n’hésitez pas à l’éliminer. Et ne vous inquiétez pas si vous avez répondu “B” 4 fois de suite, car l’examen CIA ne suit pas la logique des superstitions dans les tests.

Obtenez plus d’informations sur la façon de réussir la partie 1 de l’examen CIA du premier coup

Notre wébinaire gratuit sur le CIA contient les informations dont vous avez besoin pour réussir non seulement la partie 1 du premier coup, mais aussi les parties 2 et 3. Il vous guide tout au long du processus d’examen CIA et, comme nous l’avons dit, il est entièrement gratuit ! Alors, apprenez-en plus ou inscrivez-vous!

Calendrier des formations
Rappelez moi
+
Rappelez moi!